ANGERS COEUR D'AFRIQUE : site officiel du club de foot de Angers - footeo

A égalité

3 décembre 2013 - 10:08

Le choc au sommet était annoncé et il a eu lieu. Briollay était venu pour ne pas perdre avec une équipe faite pour tenir et jouer le contre. Benjo avait choisi de rester sur son organisation habituelle avec la nouveauté Abro nouvel arrivant au club. Ainsi, Tchitche était dans les buts, Said, Nono, Victor et Boss constituaient la défense de gauche à droite. Jean-luc et Léo à la récupération du ballon, Guelin et Lavézzi sur les côtés, Elton en pointe avec Abro en soutien.

Après une entame équilibrée, Briollay qui ne voulait pas perdre se contentait de subir et de notre côté, on intensifiait les attaques avec moins de réussite que d'habitudes. On éssayait de varier les attaques aussi bien individuelles que collectives. Pendant ce temps Jean-Luc contrôlait le principal animateur du jeu de Briollay en le harcelant sans relache, les gestes techniques de classe se succédaient mais on pechait toujours dans la dernière passe tout en sentant que la faille finirait pas apparaitre car derrière, on avait pris la mesure de nos adversaires.

A quelques minutes de la mi-temps, et à la conclusion d'une belle action collective, Elton profitant d'une belle passe en profondeur de Léo, croisait sa frappe du gauche en ne laissant aucune chance au gardien de Briollay 1 à 0: Superbe. On avait réussi à percer le verrou et belle manière et au meilleur moment en plus.

Les joueurs de Briollay se devait de réagir après le repos, ils pressaient plus haut et jouaient un jeu plus simple avec un meneur de jeu plus bas juste devant la défense. Le jeu s'est rééquilibré et les jugements d'arbitrages étaient de plus en plus contestés augmentant la tension des deux côtés. Une attaque anodine de Briollay sur la droite de notre défense débouchait sur un centre devant le but que Said dégageait malheureusement dans son propre but prenant son gardien à contre pied 1 but partout un peu moins de 10 minutes après la mi-temps. On avait un coup de moins bien sans vraiment être en danger, la faitgue se ressentait dans le jeu car, on avait moins de précision sur les passes et les mauvais choix se multipliaient.

Pour redonner de l'équilibre au jeu, Benjo sortait Elton et Abro pour les remplacer par Younes et Eddy. Guelin passait en pointe, Lavézzi à droite, Younes à gauche mais sans réussite. L'intensité était telle que les nouveaux entrant ne semblaient pas dans un grand jour. Il y a des jours où ça marche moins bien sans pouvoir l'expliquer de façon raisonnable: C'est la seule raison qui pouvait expliquer le raté de Lavézzi qui avait la balle de match au bout du pied dans le temps additionnel après avoir tout bien fait , il tirait ... juste à côté. Briollay avait de la chance, on peut dire que le résultat était logique d'autant qu'on était nous aussi passer à côté de la correctionnelle car Briollay aussi avait eu sa belle de 2 à 1 au bout du pied mais Boss avait parfaitement joué les pompiers de service.

Un grain de sable dans la mécanique, on reste premier au classement avec deux points d'avance sur notre adversaire du jour. Il va falloir repartir de l'avant dès le prochain match à Saint-Sylvain dans deux semaines.

Tchitche NMY pour A. Coeur d'Afrique

Voir également

Commentaires

Staff
Kembela BIHEMI
Kembela BIHEMI 3 décembre 2013 12:56

On reste 1er du championnat malgré ce match nul.

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 1 Arbitre
  • 9 Joueurs
  • 4 Supporters
+